Comment reconnaître une morsure de punaise de lit ?

Tout comme certains insectes, notamment la puce et le moustique, les punaises de lit se nourrissent de sang. Ces nuisibles vous mordent et aspirent votre sang, ce qui laisse des traces sur votre peau. On a donc tendance à confondre les réactions dermatologiques d’une punaise de lit à celles d’autres insectes. Vous avez des boutons rouges suivis de démangeaisons sur certaines parties de votre corps ? Découvrez avec SANIPURE comment reconnaître les morsures d’une punaise de lit.

morsure de punaise de lit

La punaise de lit : un insecte nuisible

La punaise de lit se loge particulièrement dans les matelas, têtes de lits, fentes des murs, sous les tapis, etc. Elle sort la nuit pour se nourrir, le plus souvent 1 heure avant le lever du jour. Elle peut vous mordre à tout moment de la journée ou de la nuit si elle a très faim, ou selon le niveau de l’infestation.

Une punaise de lit se nourrit en moyenne pendant 5 à 15 minutes tous les cinq à dix jours. Après une piqûre de cet insecte, des boutons rouges prurigineux apparaissent sur la partie mordu. Ces irritations ressemblent beaucoup à celles entrainées par les piqûres de moustiques, mais sont bien souvent indolores. Les morsures de punaises de lit sont souvent regroupées en grappes.

Chez certains individus, les boutons des morsures de ces nuisibles s’estompent après quelques jours sans aucun traitement. En revanche, d’autres personnes ne remarquent même pas qu’elles ont été mordues et ne ressentent les sensations de piqûre qu’après deux à trois mois d’infestation.

Il y a également des gens extrêmement sensibles aux morsures de punaises qui ont des réactions allergiques instantanées et localisées de boutons d’un rouge vif. Dans ce cas, les irritations démangent plus ou moins fortement et peuvent être douloureuses. Vous devez surtout éviter de gratter la zone infectée, car cela peut causer de sérieuses infections.

Qu’est-ce qui attire les punaises de lit ?

La présence de punaises de lit est parfois liée à un problème d’entretien. Ces petites bêtes brunes peuvent toutefois voyager dans vos valises sur de très longues distances en se cachant dans vos vêtements, pour ensuite envahir votre maison. Vous devez alors être vigilant lorsque vous logez dans un autre endroit que votre maison ou appartement. Certains signes comme les points noirs sur le lit, un sommeil agité et des taches ensanglantées sur le corps peuvent vous alerter sur la présence de punaises de lit.

Ces nuisibles se déplacent lentement, mais prolifèrent très vite. Environ deux à trois mois suffisent pour qu’ils se multiplient et deviennent des milliers dans votre maison. Attirées par la chaleur corporelle et le dioxyde de carbone produit par l’Homme, les punaises de lit sortent de leur cachette pour vous mordre pendant que vous dormez.

Comment la punaise de lit mord-t-elle ?

Ces insectes mordent avec leur rostre, un genre de bec à 4 aiguillons qui percent deux trous dans la peau. Ils injectent alors à l’intérieur d’un trou leur salive aux propriétés anesthésiantes et anticoagulantes. Par le second trou, ils aspirent votre sang, sans que vous ne sentiez rien.

La petite bête peut rester sur place à sucer votre sang pendant plus de dix minutes si elle n’est pas dérangée. Dix minutes plus tard, les effets anesthésiants s’estompent. C’est ce qui explique pourquoi la région piquée vous démange. Et plus longtemps l’insecte sucera votre sang, plus les traces de sa morsure seront importantes.

Comment reconnaître les morsures des punaises de lit ?

 Comment reconnaître les morsures des punaises de lit ?  

Tout le monde ne réagit pas de la même manière après une morsure d’une punaise de lit. Tout dépend de comment l’organisme de chaque personne assimile « l’anesthésiant » injecté par l’insecte. Lorsqu’il est bien toléré (comme pour la plupart des personnes piquées), on ne voit que les marques. Dans le cas contraire, les morsures des punaises de lits peuvent entrainer une réaction allergique.

Morsure de punaise de lit : forme et caractéristiques

La forme de la morsure d’une punaise de lit peut donc varier fortement. Sur une région où la morsure a été rapide, il peut n’y avoir qu’une petite zone irritée. Si la piqûre a été longue, vous trouverez sur votre peau un gros bouton, une grande plaque ou encore une boursouflure rougeâtre. Quoi qu’il en soit, ces différents indices vous permettront de déterminer si les boutons présents sur votre peau sont dues aux morsures d’une punaise de lit :

  • ils sont ronds et rouges,
  • ils sont plats, mais peuvent se transformer en papules en cas d’inflammation,
  • ils sont souvent groupés,
  • ils sont invisibles la nuit.

Lorsqu’une punaise de lit vous pique, vous pouvez retrouver sur votre peau une série de boutons rougeâtres, en général groupée en ligne bien droite. Les taches ne sont visibles que dans la journée quand ils vous démangent.

Morsures punaise de lit : les symptômes

La morsure d’une punaise de lit peut s’accompagner de différents symptômes. Dans la plupart des cas, la personne qui a été piquée peut constater :

  • des troubles du sommeil dus aux démangeaisons provoquées par les piqûres,
  • des problèmes dermatologiques engendrés par des grattages répétés et violents,
  • des éruptions cutanées,
  • des chocs anaphylactiques lorsque la réaction allergique est trop importante.

Si la personne piquée est très sensible aux substances contenues dans la salive de la punaise, elle peut avoir des éruptions cutanées.

Où trouver les morsures de punaise de lit ?

La localisation de la morsure peut vous aider à savoir quel insecte vous a piqué. Les punaises de lit peuvent vous morde à n’importe quel endroit du corps, mais la bête brune a tout de même ses parties préférées. Il s’agit notamment du dos, du thorax, du bras, du cou et des jambes. Il est plus courant de retrouver des marques de morsures d’une punaise de lit sur ces parties du corps.

Morsure de punaise de lit : différence avec piqûre de moustique ou de puce

Morsure de punaise de lit et différence avec piqûre de moustique ou de puce

Il est vraiment difficile de faire la différence entre la piqûre d’un moustique ou d’une puce à la morsure d’une punaise de lit. En examinant de près ces trois réactions cutanées, on peut cependant constater quelques dissemblances.

Morsure de punaise de lit et morsure de puce : quelle différence ?

Les morsures d’une punaise de lit et celle d’une puce sont pratiquement les mêmes en ce qui concerne la taille. Ces deux morsures sont petites et rondes. En les observant de plus près, vous allez noter certaines différences, notamment au niveau de la couleur, de la douleur et de la localisation.

Les morsures d’une punaise de lit sont totalement rouges, tandis que celles d’une puce sont plus foncées au milieu. Le rouge n’est pas remarquable de loin. En ce qui concerne la douleur, les piqûres d’une punaise de lit sont le plus souvent indolores. Chez certaines personnes, la partie atteinte ne démange qu’au lendemain, alors que l’effet de la morsure d’une puce se ressent sur-le-champ.

Les morsures de puces sont fréquentes au niveau des membres inférieurs, la jambe et les chevilles notamment. En revanche, les morsures des punaises de lit peuvent se trouver sur tout le corps, car ces nuisibles sont capables de mordre sur toute la région de l’épiderme où le sang est accessible.

Boutons de punaises de lit et de moustiques : comment les distinguer ?

On peut aussi confondre facilement les boutons des punaises de lit et celles des moustiques. A regarder de plus près, on remarque également certaines différences. Au niveau de la couleur, la morsure des punaises de lit laisse des taches rouges sur l’épiderme. Celles des moustiques entrainent quant à elles l’apparition de boutons plus clairs, voire blanchâtres.

Concernant la localisation, les piqûres de moustiques sont isolées et ne se trouvent que sur les endroits du corps qui ne sont pas protégés (par une couverture par exemple) pendant le sommeil. Il s’agit notamment du visage, du bras, etc. La punaise de lit peut mordre sur tout le corps et les piqûres sont rarement seules.

Morsure de punaise de lit : quelle sensation ressent-on ?

Morsure de punaise de lit, quelle sensation ressent-on ?

Les substances anesthésiantes et anticoagulantes injectées par les punaises de lit font que vous ne ressentirez rien au moment de la morsure, en règle générale. Dès que l’effet disparaît, la partie mordue peut s’enfler. Vous allez alors ressentir une sensation de chaleur, voire de brûlure autour de la région piquée, signe d’inflammation. S’en suivront les démangeaisons et les choses peuvent s’arrêter là si votre organisme tolère plutôt bien ces substances étrangères.

Au pire des cas, l’épiderme peut s’irriter à force de vous démanger. En revanche, si vous êtes allergique aux substances injectées par les punaises, les piqûres de ces insectes parasites peuvent provoquer des démangeaisons insupportables, des inflammations. Vous allez ressentir beaucoup plus de sensations de brûlures, des œdèmes ou encore des problèmes respiratoires. Et si vous vous grattez beaucoup, cela peut entrainer l’apparition de zébrures ou de boursouflures rougeâtres.

Quelles maladies suite à une morsure de punaise de lit ?

Ces nuisibles sont principalement connus pour les atteintes dermatologiques et allergiques qu’elles provoquent allant du simple bouton à des réactions généralisées similaires à une urticaire. La sensibilité d’un individu peut augmenter si le nombre de morsures est important. En cas d’infestation sévère, la punaise peut être source de troubles psychologiques variés, voire d’anémie. En revanche, il est reconnu que la bête brune n’est pas un transmetteur efficace de virus.

Aucune maladie n’est donc directement reliée à la punaise de lit. Le problème majeur n’est pas la transmission de maladies, mais le risque de contracter des infections. À force de gratter la partie mordue, on peut attraper une infection au staphylocoque par exemple. En cas d’allergie, vous devez consulter immédiatement votre médecin pour vous faire prescrire une crème ou des antihistaminiques.

Quel traitement pour une morsure de punaise de lit ?

Quel traitement pour une morsure de punaise de lit ?

Il n’existe aucun traitement médicamenteux particulier contre les morsures de punaise de lit. Il est primordial de bien nettoyer la plaie à l’eau tiède et d’éviter de gratter l’épiderme pour limiter le risque de surinfection. Lorsque vous souffrez de démangeaisons persistantes, la meilleure chose à faire pour votre santé est de consulter votre médecin. Ce dernier va vous prescrire une crème pour vous soulager. C’est toujours préférable de ne pas gratter pour ne pas surinfecter les lésions.

Vous devez ensuite changer les draps, vérifier s’il n’y a pas des crottes dans les draps, sous le matelas ou le sommier pour identifier l’infection. Des entreprises spécialisées en désinfection comme SANIPURE peuvent intervenir et utiliser des pulvérisateurs toxiques ou des fumigateurs.

Le linge de lit et les vêtements doivent être aspirés et lavés à haute température (60 °C ou plus). Le matelas, les moquettes et les rideaux sont nettoyés à la vapeur à plus de 120 °C. Si possible, pensez à congeler certains effets, notamment les petits doudous des enfants pendant 72 heures à -20 °C. Les punaises de lit ne supportent pas les températures extrêmes.

Comment traiter soi-même les boutons des punaises de lit ?

Pour soigner les boutons des punaises de lit, des traitements sont possibles. Grâce à quelques gestes simples, mais efficaces, vous pouvez soulager l’inflammation et réduire le risque d’infection. Par exemple, vous pouvez mélanger du bicarbonate de soude avec de l’eau pour obtenir une pâte plus ou moins molle. Appliquez ensuite la pâte sur les boutons et nettoyez la zone avec du coton lorsque la pâte est bien sèche.

Vous pouvez aussi utiliser du jus de citron pour traiter les piqûres des punaises de lit. Antiseptique naturel, le citron est également connu pour ses vertus antibactériennes et cicatrisantes. Passez du jus de citron sur les taches rouges, cela vous aidera à calmer le prurit. Parmi les traitements possibles, on retrouve aussi l’aloe vera. Cette plante cicatrise, hydrate et adoucit votre peau. Vous en trouverez en pharmacie sous forme de gel ou pommade. Massez légèrement la partie concernée pour faire pénétrer le produit afin de limiter l’effet des démangeaisons et accélérer la cicatrisation.

Pour soigner les boutons rougeâtres dus à la morsure de la punaise, vous pouvez également utiliser l’huile essentielle de lavande aspic. Mettez directement sur les boutons quelques gouttes de cette huile pour profiter de ses vertus antalgiques et apaisantes. L’huile essentielle de lavande aspic est très efficace pour soulager les gonflements.